Un moustachien en France

Qui est donc ce moustachien ?

un moustachien en FranceQu’est ce que tu entends par “Retraité à 40 ans” ?

Oh… rien d’exceptionnel. Certains l’ont été nettement plus jeunes. Et notamment un certain “Mr. Money Moustache” que j’ai découvert il y a quelques années de ça. Lui, l’a été à 30 ans… Et j’espère te le faire découvrir, au milieu de plein d’autres choses, au travers de ce site. Grâce à lui, je suis devenu ce qu’il appelle un “Moustachien”.

Ceci n’est pas qu’un blog de plus sur l’argent et comment en gagner d’avantage. En effet, nous allons parcourir de nombreux domaines. Il sera question de mode de vie, d’écologie, de la société de consommation, des engagements personnels, des relations entre travail et vie privée et familiale. Bien au-delà de la simple question pécunière. Mais il est vrai qu’au centre de cela, on en revient à l’argent… Ou… plus exactement, à une manière bien particulière de voir l’argent et l’économie domestique (au sens primaire du terme: l’économie de son propre foyer).

Et cet argent, une fois bien compris, peut te procurer une liberté que te n’imagines pas. Par dessus tout il peut te libérer de certains soucis, et d’une bonne part des contraintes fastidieuses que nous impose notre société moderne… “Triple M”, ou “MMM”, alias “Mr Money Moustache” comme je l’appelle le plus souvent, aurait résumé ça avec son habituel franc parlé par “bullshit”. Cependant, j’essayerais – car cela ne correspond  pas à ma personnalité – d’éviter les mots grossiers… Malgré tout, j’espère être pour toi, ami lecteur, un guide aussi efficace que MMM l’a été pour moi. Or, tout le monde ne manie pas la langue de Shakespeare avec aisance. De plus la France a des spécificités qui rendent la démarche un peu différente qu’elle ne l’est aux USA (où vit MMM). Donc je vais tâcher de t’expliquer tout cela, en français, et adapté à la sauce “Made in France” !

Concept

Je te propose d’apprendre une manière radicalement différente de penser “argent”. Te montrer comment en profiter d’une façon qui te sortira de l’engrenage infernal de dettes, de fins de mois difficiles et au final de la nécessité-même de travailler. Je te parlerais d’un mode de vie que peu de gens autour de nous, ne peuvent ne serait-ce qu’imaginer ! Même en France. Encore moins évidemment aux USA ! En effet, la société de consommation est passée par là. Et la majorité de nos compatriotes pensent que la télé écran-plat, une nouvelle voiture tous les 3 ou 4 ans, le smartphone dernier-cri, et plein d’autres gadgets, sont indispensables à leur survie…

Mais lorsque tu auras décroché de cet engrenage infernal, tu te demanderas comme moi pourquoi tant de gens s’emprisonnent eux-mêmes dans une vie de labeur. Et tu te diras “Mince alors ! J’ai vécu dans ce monde ridicule d’esclavage… Pourtant je ne m’en suis jamais rendu compte ! Et tous ces gens y sont encore ! Eh! Réveillez-vous les gars !

Je m’impose à ce stade d’ajouter un petit quelque chose qui a son importance. Comme nous le verrons bientôt, une grande partie du problème n’est pas dans la quantité d’argent que les gens gagnent. Mais bien dans ce qu’ils dépensent (et comment ils le dépense). En effet, je connais tout plein de gens aux revenus modestes qui s’en sortent bien mieux que d’autres aux revenus très aisés (et toi aussi je suis sur). Alors gardons le couplet “oui mais y a que les riches qui peuvent faire ça” pour un peu plus tard. Promis, nous y reviendrons.

Reprends le contrôle de ta vie

Toi aussi, tu pourras avoir du temps libre, libéré de la nécessité de travailler pour vivre. Capable de vivre ta vie comme tu l’entends, comme passer du temps avec tes enfants ou tes proches. Comme être 3 semaines en vacances tous les mois. Ou tout simplement sortir en pyjamas à 11h un mardi matin pour aller prendre ton quotidien dans ta boite aux lettres…

Mais commençons d’abord par parler de toi. Si tu es comme la plupart de nos compatriotes en âge de travailler, tu trouves que ta situation actuelle n’est pas reluisante. En plus, la crise économique (et sanitaire!) rend les choses encore un peu plus compliquées chaque jours… Mais à quel stade en es-tu vraiment ?

“Je suis…

  1. Retraité. Et, merci, ma situation financière est tout à fait correcte.
  2. Toujours en train de travailler, mais j’épargne un max, plus de crédit conso sur le dos, peut-être un crédit immobilier encore en cours que je paye rubis sur l’ongle.
  3. Idem, mais j’ai un (ou plus) crédit conso (voiture?) à finir de payer
  4. Idem, mais je n’arrive pas à épargner grand chose. La vie est si chère tu comprends !
  5. Idem, mais en plus j’ai une poignée de dettes ici et là qu’il faut que je rembourse.
  6. J’ai du mal à assurer tous mes remboursements. Je suis dans le rouge tous les mois. Les banques ne veulent plus me voir. Et je serais dans de sales draps si je perdais mon job maintenant.
  7. Tout s’écoule. J’ai perdu ma maison et le peu que j’avais. Je trouve pas de boulot et j’ai plus de dette que ce que je pourrais jamais rembourser de la vie. Pourquoi le monde est-il si cruel avec moi ?

Ami lecteur, rassure-toi.

Faisons un bout de chemin ensemble…

Où que tu en sois actuellement sur cette échelle, ton but désormais sera de monter un peu plus haut. Tout le monde peu le faire. Mais la plupart pensent qu’ils ne peuvent pas s’en sortir. Ils blâment “les riches”, “les patrons”, “l’économie” ou peut-être aussi de nos jours “la covid”… Bref, tout plein de facteurs extérieurs sur lesquels ils n’ont aucune prise.

Suis-moi, et je vais te montrer comment atteindre le stade ultime #1, bien plus rapidement que tu ne le penses !

Cela m’a pris quelques années. Je suis aujourd’hui à quelques semaines de pouvoir annoncer avoir atteint la “retraite” et je n’aurais pas 40 ans quand cela arrivera…

Anecdote personnelle

Cerise sur le gâteau, il y a 3 ans de cela, deux collègues m’avaient fixé un rendez-vous lointain (2024) pour mon “pot de départ en retraite”. Ils n’y croyaient pas quand je leur expliquais ma démarche. Ils étaient (et sont toujours) bien plus payés que moi… L’année dernière, l’un d’eux a rappelé que la covid ne saurait être une excuse pour annoncer un retard… elle ne  le sera pas (bien au contraire en fait).

Depuis cet engagement, la famille s’est pourtant agrandie plus vite que prévu (ma compagne voulait un 2ème enfant… il est arrivé “par 2”). De ce fait, nous avons elle et moi réduit encore un peu plus notre temps de travail… En effet nous sommes passés à 80% à la naissance de notre aîné il y a  5 ans (donc avant l’engagement). Aussi la naissance des jumeaux a précipité notre passage à 50% pour moi, 60% pour ma compagne.

Pourtant… nous gagnons juste par nos salaires (très raisonnables), bien plus que ce que nous dépensons. Et je m’apprête donc à annoncer l’atteinte de l’objectif avec 3 ans d’avance… L’un des 2 collègues est chef de projet… ça sera probablement le seul projet de sa vie qu’il verra fini en avance… alors qu’il n’y crois pas du tout…

Mais nous reviendrons assez vite sur la notion de “retraite”. Je la définis comme “la liberté de travailler comme on veut, quand on veut, sur le projet que l’on veut… ou de ne pas travailler”. Cela va très prochainement être mon cas. Et je te souhaite que cela soit également le tiens dans peu de temps aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *