Frugaliste

Sobriété dans le chauffage

Notre maison est principalement chauffée au bois. Plus exactement par un poêle à granulé, situé dans notre salon. Initialement au centre de la maison (un peu moins maintenant qu’une extension est venue s’y ajouter mais quasiment).

Un complément est assuré par un petit poêle à bûche à l’étage (qui sert seulement quand on y travaille ou qu’un visiteur occupe la chambre d’amis à l’étage) et 2 petits chauffages électriques dans les pièces de l’extension, les plus éloignés du poêle principal. Cependant, l’extension étant particulièrement bien isolée (16cm dans les murs sans le moindre pont thermique, hourdis en polystyrène sur sous-sol isolé, plafond avec 20cm de laine de verre + 10cm de polyuréthane), ils servent peu.

On peut donc considérer que l’essentiel de notre chauffage vient donc de ce poêle à granulé.

Et cette année, on est en passe d’exploser le record en consommation de bois cet hiver… dans le bon sens bien sur !
Une combinaison d’hiver globalement très doux et de sobriété choisie… (18°C de consigne pour le poêle, allumé environ 2h le matin et 3 ou 4 heures le soir) ça donne moins de 800kg de granulés à 5 dans une maison de >120m² (auquel il faut ajouter un peu de bois buche de récup donc à coût nul dans un petit poêle à l’étage et un peu d’électricité dans les 2 pièces les plus lointaines du poêle à granulés mais ça va pas chercher loin, comme expliqué plus haut).
On est donc à peu près à 4000kWh sur l’année c’est à dire <40kWh/m²/an pour le chauffage… pas mal pour une maison de 1954 (certes correctement rénové et isolée !)
Notre meilleur résultat depuis 11 hivers qu’on y est.
Le graphique ci-dessous montre l’ensemble des consommations annuelles depuis le début. Je note en effet la date pour chaque sac de 15kg que nous mettons dans le poêle. En abscisse le nombre de jours écoulé depuis le 1er septembre de chaque année. En ordonnée, la quantité de pellets cumulée depuis le début de chaque année.

La courbe en vert épaisse correspond à celle de cet hiver

Si on analyse, on voit que la plupart des années, on arrive à commencer à chauffer seulement à partir de début novembre (60 jours après le 1er septembre) et qu’on arrête pour l’essentiel de chauffer à partir de début avril.

Côté coût, malgré l’augmentation très importante du prix des pellets l’année dernière, on peut considérer que ça nous revient encore à moins de 500€ par an (en pratique moins cher car nous avons acheté nos pellets en partie avant le gros de la hausse). Ca reste donc très raisonnable comme coût (on a bien dit 500€… par an !)

Et vous, vous vous chauffez comment ?

A quoi ressemble une retraite (très) anticipée ?

J’ai commencé à réfléchir très sérieusement à arrêter de travailler très tôt. C’était il y a environ 4 ans. C’est quand j’ai découvert Mister Money Moustache. J’ai alors compris le vrai potentiel de mon indépendance financière. Cependant, cela faisait de nombreuses années que je me disais que je ne travaillerais pas comme je le faisais alors « toute ma vie ». Alors comment préparer sa transition ?

Indépendance financière : Avoir le loisir de prendre son temps...
Indépendance financière : Avoir le loisir de prendre son temps…

Remets ta vie en selle !

Remets toi en selle !
Chargé, et au long cours !

Se (re)mettre en selle… C’est le but ultime de la démarche du Moustachien, au sens figuré bien sûr… Mais aussi au sens propre !

Ce vers quoi je veux te mener ici, c’est à reconsidérer la notion de mobilité. Très concrètement, te faire prendre conscience, si ce n’est pas déjà, que ton meilleur allié pour faire des économies, c’est ton vélo (éventuellement futur vélo). …

Réduire ses factures !

Réduire ses factures
Ma dernière facture d’électricité – Une facture d’hiver donc salée…

J’ai reçu pas mal de commentaires incrédules sur le détail de mes dépenses en 2020, notamment en ce qui concerne la faiblesse du montant de mes diverses charges. Facture de téléphone, d’eau, d’électricité, de chauffage, d’assurance, d’essence… Beaucoup se demandent comment j’ai pu faire pour payer si peu. Je vais te montrer comment toi aussi tu peux réduire tes factures !

La bonne et la mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de miracles. Si tu veux être frugal dans tes dépenses, ça commence en premier lieu par les charges fixes. On parlera une autre fois des remboursements d’emprunts si tu veux bien, mais pour aujourd’hui, regardons comment réduire tes factures, en s’intéressant à comment les miennes sont si faibles.